Structures acier béton

Publié le par Eric Bert

Le soudage de goujons est au coeur de l'activité de la construction mixte acier/béton.

Voici un résumé de ce qu'il faut savoir si vous souhaitez  utiliser les goujons connecteurs dans le cadre de vos constructions :

Les goujons connecteurs

  • Ils sont généralement en aciers ST 37.3 K ou S 235 J 2 G 3 (nuance AFNO E 24)
  • Caractéristiques mécaniques
    • Limite élastique (Re) 350 N/mm² au moins
    • Charge derupture (Rm) 450 - 600 N/mm²
    • Allongement (A5) 15 % au moins
    • Striction (Z) 50 % au moins
    •  
  • Diamètre les plus employés : 19 et 22

Réglementation

  • Homologation pour le bâtiment par l'institut de technologie de la construction de Berlin n° Z.21.5.82
  • Normalisation Française et Européenne : Eurocode 4 "conception et dimensionnement des structures mixtes acier béton"
    • EN 1994 : calcul des structures mixtes acier béton
      • Partie 1 : Règles générales et règles pour le bâtiment
      • Partie 2 Calcul du comportement au feu

En pratique

Le soudage de goujons se fait à l'aide d'un générateur développant au moins 2100 ampères

Le pistolet doit avoir une tresse de soudage extérieure afin de ne pas surchauffer le corps du pistolet

Il est impératif d'avoir un câbles de masse de part et d'autre  de la zone de soudage. Dans le cas contraire les champs magnétiques peuvent perturber le flux de soudage avec pour conséquence une soudure partielle.

En cas de soudage sur un chantier, l'alimentation doit être au minimum de 380 V et 120 ampères par phase.

En cas d'usage d'un groupe électrogène ce dernier devra  fournir au moins 250 KVA avec un temps de réponse très court.

Planchers mixtes

Le soudage de goujons pour les planchers mixtes acier béton peut se faire sur le chantier en soudant directement à travers le bac collaborant.

Cette technique permet de souder en une seule opération le connecteur et de fixer le bac sur la poutre structure. Il est nécessaire d'employer une bague spécifique avec des évents élargies pour cette opération.

 

 

 

Conditions d'utilisations :

  • La poutre et le bac doivent être exempts de rouille, d'eau, de salissures.
  • Le bac métallique doit reposer impérativement sur l'aile supérieur de la poutre. Un matage au marteau devra être executé avant chaque soudure en cas de doute.
  • La couche de protection de surface des poutres ne doit pas excéder 60 microns
  • les bacs ne doivent pas avoir une épaisseur supérieure à 10/10 pour une galvanisation de 25 micron maxi par face soit environ 380 g / m²

Publié dans Techniques de soudage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article